Jean Lemire

Chef de mission

Biologiste de formation, Jean Lemire sillonne les mers de la planète depuis quelques décennies. D’abord scientifique associé à l’Université d’Hawaii et à la Station de recherche des îles Mingan, ses connaissances sur les baleines l’amènent à participer à de nombreux projets de recherche sur la scène internationale.

En 1987, il entame une carrière parallèle en cinéma. Il scénarise, produit et réalise de nombreux documentaires sur les mammifères marins, sur l’univers maritime, sur l’art et sur la nature.

En 2001, il s’allie à une poignée de rêveurs. Ensemble, ils transforment un ancien chalutier en véritable studio de production maritime, qu’ils rebaptisent Sedna IV. Aussitôt, il lance une audacieuse expédition : Mission Arctique (2002). Accompagné d’une équipe de scientifique et de cinéastes, il s’aventure dans les glaces redoutables mais fragiles de l’Arctique, pour un voyage mémorable qui mènera le Sedna IV de Montréal à Vancouver. Le Sedna IV devient alors le septième voilier de l’histoire à traverser le légendaire passage du Nord-Ouest d’est en ouest. Mission Arctique sonne l’alarme sur les conséquences désastreuses des changements climatiques sur l’archipel Arctique.

Il dirige ensuite l’expédition Mission Baleines, en 2004, à la recherche des dernières baleines menacées d’extinction.

Puis, en 2005, il part à la découverte du dernier continent, l’Antarctique. Mission Antarctique devient l’une des plus grandes expéditions des temps modernes avec 430 jours de navigation, d’isolement, d’aventures extrêmes sous le climat intraitable de l’Antarctique.

Les œuvres cinématographiques qui relatent les expéditions du Sedna IV obtiennent un succès populaire remarquable, établissant de nouveaux standards en matière de diffusion. Le Dernier Continent devient le long-métrage documentaire le plus populaire de l’histoire du box-office québécois. Ces productions sont distribuées partout dans le monde et remportent une multitude de prix et d’honneurs.

Jean Lemire raconte aussi son aventure en Antarctique dans 2 livres, Mission Antarctique et Le dernier continent, qui connaissent tous deux un succès exceptionnel en librairie.

Au retour d’Antarctique, profitant du succès populaire inégalé de sa dernière mission, il lance une campagne de sensibilisation et d’actions contre les changements climatiques. Elle deviendra la plus importante campagne de sensibilisation populaire dans le domaine de l’environnement au Québec.

Jean Lemire accumule les prix et distinctions pour sa contribution à la communication scientifique et à l’éveil des consciences aux changements climatiques à travers l’extraordinaire impact médiatique et éducatif de ses missions. Entre autres, à son retour de l’Antarctique, il est nommé officier de l’Ordre du Canada et reçoit le prestigieux Prix Hommage des Prix canadiens de l’environnement. En octobre 2010, dans le cadre de la conférence COP-10 (Conference of the Parties) à Nagoya, on lui décerne le prestigieux Prix Midori pour la biodiversité, qui souligne l’apport exceptionnel de trois personnalités sur la scène mondiale à la cause de la protection de la biodiversité. La même année, l’Organisation des Nations unies lui accorde le titre d’ambassadeur honorifique de la Vague verte, un vaste mouvement mondial de sensibilisation des jeunes à la biodiversité de la planète.
Jean reprend maintenant la barre à titre de chef de mission de l’expédition du Sedna IV, 1000 jours pour la planète, sa plus ambitieuse à ce jour. Avec son équipe, il fera le tour du globe, pour aller documenter l’immense beauté et la richesse des espèces vivant sur Terre et sensibiliser le public à la prise en charge de sa protection.

suivant »
Vous devez être marin virtuel pour écrire à un membre de l'équipage

Pour vous connecter ou vous inscrire, cliquez ici.