Le Sedna IV

Le Sedna IV quittant Gaspé pour 1000 jours d'aventure
Le Sedna IV quittant Gaspé pour 1000 jours d'aventure

Le Sedna IV est un voilier océanographique de 51 mètres à trois mâts. Véritable studio de production cinématographique maritime, il est équipé des technologies dernier cri en matière de tournage, d’équipements de tournage sous-marin et d’une salle de montage complète, lui permettant de rapporter des images rarement vues par le public. En plus, il est doté d’un laboratoire et d’équipement scientifiques lui permettant de collecter, de compiler et d’analyser une multitude de données et ainsi servir de plateforme pour des études scientifiques en mer.

Le Sedna IV est muni d’un système de communications par satellite qui lui permet de communiquer avec les internautes à travers le monde, qui peuvent ainsi suivre les aventures du Sedna à titre de « marins virtuels ».

La petite histoire du Sedna IV

Construit en 1957 au prestigieux chantier Abeking & Rasmunsen, le Saint-Kilda était un chalutier avant d’être rénové en voilier de plaisance en 1992.

Il est acquis en 2001 par un groupe d’actionnaires québécois qui le rebaptisent Sedna IV, en l’honneur de la déesse inuit des océans.

Le Sedna IV devient alors un ambassadeur canadien, dédié à l’éducation et à la conservation des ressources naturelles de la planète. C’est à son bord que sont menées les populaires Mission Arctique (2002-2003) et Mission Antarctique (2005-2006), deux grandes expéditions qui s’incrivent dans le sillage des explorateurs d’hier et qui ont fait rêver des millions d’internautes et de téléspectateurs à travers le monde.

En 2011-2012, le Sedna est entièrement rénové. Il troque ses gréements de type Indo Sail pour de nouvelles voiles, triangulaires, de type Marconi, plus légères et efficaces, et sa coque est repeinte en bleu nuit pour metttre davantage en valeur le bleu azur de ses voiles.

Le 18 avril 2012, le Sedna quitte Gaspé pour sa plus grande aventure à ce jour, 1000 jours pour la planète.

Le Sedna aujourd'hui