Mission requins marteaux

Par Jean Lemire | 7 août 2012| Costa Rica
1187 - I - Crédit photo Le Golfo Dulce, où nous nous trouvons, est une véritable pouponnière pour les requins marteaux Le Golfo Dulce, où nous nous trouvons, est une véritable pouponnière pour les requins marteaux
1186 - I - Crédit photo Suneko le requin marteau est l’une des espèces les plus affectées par la pêche hauturière. le requin marteau est l’une des espèces les plus affectées par la pêche hauturière.
1189 - I - Crédit photo Seawatch.org Ces poissons, les jeunes poissons surtout, se prennent et s’empêtrent dans les équipements de pêche, un phénomène que l’on nomme prises accidentelles. Ces poissons, les jeunes poissons surtout, se prennent et s’empêtrent dans les équipements de pêche, un phénomène que l’on nomme prises accidentelles.
1185 - I - Crédit photo Rodtico Dans l’Atlantique Nord et à l'ouest, les stocks de requins marteaux ont décliné de 75 % au cours des 15 dernières années et de 70 % pour la même période du côté du Pacifique. Dans l’Atlantique Nord et à l'ouest, les stocks de requins marteaux ont décliné de 75 % au cours des 15 dernières années et de 70 % pour la même période du côté du Pacifique.
1191 - I - Crédit photo Xvic La disposition des yeux au bout de leur appendice naturel permet une vision à presque 360 degrés, de haut en bas et d’avant en arrière. La disposition des yeux au bout de leur appendice naturel permet une vision à presque 360 degrés, de haut en bas et d’avant en arrière.
1190 - I - Crédit photo Seawatch.org Certaines populations sont migratrices, c’est-à-dire qu’elles se déplacent dans les mers plus chaudes ou plus sécuritaires pour aller se reproduire, tandis que d’autres sont sédentaires Certaines populations sont migratrices, c’est-à-dire qu’elles se déplacent dans les mers plus chaudes ou plus sécuritaires pour aller se reproduire, tandis que d’autres sont sédentaires

Que de plaisirs retrouvés quand, la nuit, l’odeur de la forêt tropicale humide se frotte aux arômes suaves d’une mer intérieure! « Les effluves du sombre et du profond, mêlées à vos effusions… » disait Victor Hugo, dans un tout autre contexte…

Oui, nous avons rejoint la mer et la nuit nous l’a aussitôt volée. Mais elle sera là demain, quand l’aurore du jour pointera au-dessus des montagnes verdoyantes du Costa Rica. Nous sommes au paradis de la biodiversité, et la vie s’exprime à chaque instant. Qu’il s’agisse d’une volée de perroquets au-dessus de la forêt, d’un banc de poissons camouflé sous le ventre du Sedna, ou encore de tous ces animaux que nous ne voyons pas, tantôt jaguars, ocelots, requins, thons, baleines ou même insectes. Parlant de ces derniers, il est vrai qu’on ne les voit pas souvent, mais je peux vous affirmer qu’ils sont là, surtout les piqueurs!!!

Ici, au large de la péninsule d’Osa, la vie se cache, se terre, se dissimule et se camoufle, tantôt entre les racines des forêts de mangrove tantôt au sommet des arbres d’une forêt tropicale presque impénétrable. Mais cette vie est bien là, sous toutes ses formes, et on la sent. Doux effluves de vie qu’il fait bon recevoir sur le pont du Sedna, les parfums se mélangeant pour créer l’arôme de la vie. Bonheur et plénitude, quand la terre rejoint la mer et que les multiples bruits s’unissent pour former le silence… enfin!

Notre mission ici ne sera pas simple. Demain, à potron-minet, nous serons prêts à scruter les recoins d’une mer remplie de mystères. Accompagnés de pêcheurs locaux et de scientifiques, nous tenterons de capturer nos premiers requins marteaux. Nous rechercherons les jeunes, ceux qui ont vu le jour ici et qui attendent une certaine maturité avant de s’aventurer au large. Camouflés dans les mangroves, ils trouvent ici nourriture et protection jusqu’au moment de rejoindre la mer, la vraie, celle du grand large, où les véritables défis les attendent. Ils devront être vigilants ces jeunes requins, car l’erreur au large ne pardonne pas. Une simple bouchée sur un morceau de chair trompeur, et c’est la mort certaine, bien accroché à l’hameçon d’un faux destin, celui qui n’a plus rien de naturel. Car le requin marteau est l’une des espèces les plus affectées par la pêche hauturière.

Au large de l’océan Pacifique, cette espèce migratrice rallie chaque année les Galápagos, l’île Cocos et les îles Coïba et Malpelo en différents temps. Mais les pêcheurs connaissent bien ce triangle de migration emprunté par les requins. Bien que la pêche soit interdite dans les limites territoriales des différentes îles, les requins marteaux ne bénéficient pas encore de corridors de migration protégés. Les pêcheurs les attendent donc aux limites des réserves marines, là où des kilomètres d’hameçons sont déployés sur leur chemin. L’efficacité des humains est redoutable, si bien que les requins marteaux sont aujourd’hui menacés d’extinction. Bien qu’il soit difficile de déterminer avec précision l’état des populations de requins-marteaux dans les océans de la planète, les scientifiques ont quand même pu établir des données de population assez troublantes pour certains secteurs. Ainsi, dans l’Atlantique Nord et à l’ouest, les stocks de requins marteaux ont décliné de 75 % au cours des 15 dernières années! Du côté du Pacifique, près de l’île Cocos, les scientifiques ont aussi noté une diminution des populations de 70 % pour la même période…

Le Golfo Dulce, où nous nous trouvons, est une véritable pouponnière pour les requins marteaux et c’est pourquoi nous mettrons tout en œuvre pour réussir notre trop courte mission.

La majorité des espèces de requins sont menacées un peu partout sur la planète. Comment pouvons-nous accepter cette situation, surtout quand on sait que les requins habitent cette planète depuis plus de 400 millions d’années?

« Les effluves du sombre et du profond, mêlées à vos effusions… » disait Victor Hugo, dans un tout autre contexte. Que dirait-il, aujourd’hui, devant pareil massacre? Je n’ai malheureusement pas ses mots, mais je sens bien les relents nauséabonds d’une sombre civilisation, mêlés à nos effusions de sang vides de sens…

« précédent suivant »
Commentaires0
Merci de votre participation. Veuillez prendre note que votre commentaire sera modéré avant publication.
Ajoutez votre commentaire