Les couleurs des îles

Par Daphné Laurier Montpetit | 2 avril 2013| Polynésie Française
2306 - I - Crédit photo Daphné Laurier Montpetit Les eaux claires permettent le passage de la lumière jusqu'à plusieurs mètres de profondeur, permettant à des algues associées au corail de faire de la photosynthèse. Les eaux claires permettent le passage de la lumière jusqu'à plusieurs mètres de profondeur, permettant à des algues associées au corail de faire de la photosynthèse.
2310 - I - Crédit photo Marika D'Eschambeault C'est l'accumulation de particules de corail qui donne sa couleur rose aux plages de l'atoll de Fakarava. C'est l'accumulation de particules de corail qui donne sa couleur rose aux plages de l'atoll de Fakarava.
2311 - I - Crédit photo Marika D'Eschambeault L'étoile blanche du Tiare est l'emblème de Tahiti L'étoile blanche du Tiare est l'emblème de Tahiti
2307 - I - Crédit photo
2308 - I - Crédit photo Daphné Laurier Montpetit Les plus hautes îles de l'archipel, comme Tahiti, sont recouvertes de végétation luxuriante. Les plus hautes îles de l'archipel, comme Tahiti, sont recouvertes de végétation luxuriante.
2305 - I - Crédit photo The Yorck Project / Creative commons On devine l'inspiration du peintre français Paul Gauguin, qui a terminé sa vie en Polynésie. On devine l'inspiration du peintre français Paul Gauguin, qui a terminé sa vie en Polynésie.
2312 - I - Crédit photo Valérie Freundorfer Sur les plages de sable noir, gardez vos chaussures! Nombreuses sont les victimes de brûlures aux pieds. Sur les plages de sable noir, gardez vos chaussures! Nombreuses sont les victimes de brûlures aux pieds.
2309 - I - Crédit photo Daphné Laurier Montpetit Des fleurs aux couleurs éclatantes contrastent avec l'abondante végétation verte. Des fleurs aux couleurs éclatantes contrastent avec l'abondante végétation verte.

C’est d’abord le vert qui vous inonde, dès que vous posez le pied sur l’île de Tahiti. La végétation tropicale se trouve sous vos pieds, à vos côtés et au-dessus de votre tête. Les plantes luxuriantes grimpent ainsi jusqu’au sommet du volcan qui domine l’île, de son centre. Les cocotiers agissent comme des gardes en bordure du port et les grandes feuilles de bananier vous offrent un peu d’ombre. Au sol, vous observerez facilement les feuilles striées de Miconia, dangereuse nouvelle arrivée qui menace les plantes locales. En effet, le Miconia (miconia calvescens, de la famille des Melastomataceae) est considéré comme l’une des pires plantes envahissantes au monde. En Polynésie Française et à Hawaï, elle occupe déjà des dizaines de milliers d’hectares. Troublant!

Par-ci, par-là, des nuances éclatantes se détachent du vert. Des mangues orangées, des fleurs d’hibiscus rouges et des oiseaux du paradis jaunes vous sautent aux yeux. Par terre, le sol est jonché de petits fruits qui frappent le sol d’un bruit sec.

Puis, votre regard plonge dans le bleu salé. Les eaux turquoise et claires qui entourent l’île laissent passer la lumière qui permet la multiplication des coraux. Elles sont chaudes, et s’affichent dans toutes les nuances bleutées possibles.

En contraste, le blanc tahitien vous frappe. L’étoile blanche du tiare est autant présente au naturel que comme emblème. Les façades claires des bâtiments vous rappellent l’odeur de la vanille et les nuages qui se font rares. Le blanchissement est aussi corallien, malheureusement, comme en témoignent les accumulations de morceaux de calcaires sur les plages écumeuses.

D’autres plages, elles, sont plutôt noires. Les particules de lave durcie au contact de l’eau vous remémorent l’origine volcanique de l’île. Comme pour rappeler l’irruption qui a donné naissance à cette plage, le sable est brûlant sous vos pieds.

Les plages roses des atolls sont peut-être plus accueillantes. C’est aux milliards de particules de corail, balayées sur les bords de certaines îles polynésiennes, qu’on doit cet aspect paisible. Ce fond rosé vous offre même un contraste qui intensifie le turquoise éclatant du lagon.

Vous suivez les traces de Paul Gauguin. Pas étonnant que ses tableaux éclatent de tant de nuances surprenantes. Les îles de Polynésie sont belles et bien multicolores!

« précédent suivant »
Commentaires0
Merci de votre participation. Veuillez prendre note que votre commentaire sera modéré avant publication.
Ajoutez votre commentaire