Rorqual à bosse
UN JEUNE RORQUAL À BOSSE CURIEUX S'AMUSE À TOURNER AUTOUR DE NOTRE BATEAU
BALEINE A BOSSE MAP
photo1de3
Rorqual à bosse

Nom commun : rorqual à bosse, baleine à bosse
Nom scientifique : Megaptera novaeangliae
Taille : 12 à 15 mètres
Poids : 36 200 kg ou 80 000 lb
Population : environ 60 000 individus
Distribution : dans tous les océans libres de glace
Enjeu : l’espèce se remet de la chasse intensive
Statut Liste rouge UICN : préoccupation mineure

Description :
Les rorquals à bosse sont des mammifères marins ainsi nommés en raison des petites bosses, appelées tubercules, qui recouvrent leur tête et leur mâchoire inférieure. Ces tubercules indiquent la présence de poils, une caractéristique propre à cette espèce. C’est un animal massif, quoique deux fois plus petit que le rorqual bleu. Ces baleines à fanons habitent presque toutes les mers du globe, un habitat gigantesque qu’elles visitent lors de leur migration saisonnière.

Ces migrations partagent les quatre grandes populations (Atlantique Nord, Pacifique Nord, nord de l’océan Indien et hémisphère Sud) entre les lieux d’alimentation (les eaux froides des hautes latitudes) et les lieux de reproduction (les eaux chaudes des régions tropicales). Les baleines à bosse se nourrissent l’été dans les mers froides (de krill et de petits poissons, tels les capelans, les harengs et les lançons) pour ensuite entreprendre le long voyage vers les mers chaudes où elles mettront bas. Là, et jusqu’à leur retour dans les eaux froides, elles nourriront leur baleineau de leur lait et ne vivront que de leurs réserves. Ces migrations peuvent atteindre jusqu’à 8 500 km de l’Antarctique jusqu’aux eaux chaudes à l’est du Costa Rica.

Silver Bank, une région peu profonde couvrant 1 680 km^2^ au nord de la République dominicaine, est un sanctuaire pour les baleines à bosse de l’Atlantique Nord. Jusqu’à 7 000 individus s’y rendent entre janvier et mars, et plus de la moitié des baleines de cette population y naissent. Cette région est protégée depuis 1986.

Les baleines à bosse sont célèbres pour leurs mystérieux chants et leurs sauts spectaculaires hors de l’eau. Ces deux particularités seraient possiblement associées à la cour que font les mâles aux femelles pour les séduire. En raison de la nature fort complexe de ces chants, les plus complexes parmi les 87 espèces de cétacés, certains chercheurs les considèrent comme une forme de langage. Leur signification nous reste inconnue. Nous savons cependant que ces chants évoluent au fil des saisons, qu’ils sont sensiblement les mêmes au sein d’une population et qu’un individu peut chanter jusqu’à neuf thèmes musicaux différents.

Menaces :
Comme ce fut le cas pour les autres rorquals, les populations de baleines à bosse ont été largement affectées par la chasse intensive qui s’est pratiquée de 1868 jusqu’en 1966, moment où elle fut interdite. Aujourd’hui, les populations, pour la plupart, se remettent peu à peu de cette période, même si le nombre de baleines demeure loin de ce qu’il était avant la chasse industrielle. Certains peuples sont autorisés à chasser la baleine à bosse pour leur subsistance et pour perpétuer leurs traditions; c’est le cas, par exemple, des habitants de Saint-Vincent, dans les Caraïbes (1 ou 2 baleines chassées par année).

Alors que les baleines à bosse étaient considérées comme « en danger » dans les années 80, puis « vulnérables » dans les années 90, leur population mondiale est considérée comme étant assez vigoureuse pour que le statut de l’espèce soit désormais de « préoccupation mineure ».

Le saviez-vous?
La gigantesque bouche des baleines à bosse peut engouffrer jusqu’à 2 000 litres d’eau de mer, d’un seul coup!

RÉFÉRENCES: Liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et Encyclopedia of Life.

Le Sedna aujourd'hui
Suivre la mission
Devenez MARIN VIRTUEL pour communiquer par courriel avec l’équipage, assister en direct à des diffusions depuis le bateau, télécharger de magnifiques fonds d’écran, et bien plus encore.
ENSEIGNANTS, inscrivez-vous dès maintenant et soyez les premiers informés des dernières nouvelles de la mission et des mises à jour de la section Éducation. Votre inscription vous donnera accès aussi à des projets pédagogiques qui vous permettront de parler en direct avec l’équipage du SEDNA IV.