Gigys blanche
Gygis blanche
GYGIS BLANCHE MAP
photo1de3
Gigys blanche

Nom commun : gigys blanche, sterne blanche
Nom scientifique : Gygis alba
Taille : 31 cm
Poids : —
Population : abondante
Distribution : îles tropicales de l’océan Pacifique et de l’océan Indien
Enjeu : espèce envahissante
Statut Liste Rouge UICN : préoccupation mineure

Description :
La gygis blanche est un petit oiseau entièrement blanc au bec noir qui niche sur les arbres des îles coralliennes de l’océan Pacifique et de l’océan Indien. La femelle et le mâle sont identiques.

La saison de nidification varie d’un lieu à l’autre. Typiquement, elle commence vers le mois de mars et s’achève à la fin août, début septembre. L’espèce est célèbre pour ne pondre qu’un seul œuf par saison. Cette ponte a lieu directement sur la dépression ou la fourche d’une petite branche, sans recourir à l’élaboration d’un nid. Ce comportement inhabituel serait probablement une façon d’éviter la menace posée par les parasites de nid, lesquels peuvent parfois causer l’abandon d’une colonie entière. Cette stratégie rend toutefois l’œuf plus vulnérable aux vents, notamment. S’il vient à se briser, les parents s’activeront à le remplacer promptement par un nouvel œuf. L’incubation se déroule à tour de rôle par les deux parents durant 5 semaines et ceux-ci iront en mer chacun leur tour à la recherche de nourriture. Après l’éclosion, l’oisillon restera avec les parents durant 3-4 mois, jusqu’à ce qu’il apprenne à se nourrir seul.

La gygis blanche se nourrit principalement de petits poissons, qu’elle pêche en plongeant sous l’eau. Elle peut occasionnellement se saisir de crustacés et de calmars. Un individu peut espérer vivre jusqu’à 17 ans, mais la plus vieille gygis blanche connue avait 42 ans!

Menaces :
Sur l’île de Guam, la population a presque disparu suite à l’introduction du serpent arboricole brun (Boiga irregularis). Autrement, les œufs sont vulnérables aux assauts des autres espèces envahissantes qui chamboulent les milieux insulaires, tel le rat. L’espèce est toutefois assez répandue dans le monde pour qu’elle soit considérée comme étant de préoccupation mineure par les experts de la Liste Rouge de l’UICN.

Le saviez-vous?
En 2007, la gygis blanche fut déclarée l’oiseau officiel d’Honolulu, la capitale d’Hawaï. Son nom hawaïen est manu-o-Kū. Traditionnellement, les Polynésiens observaient le vol de la gygis blanche de jour pour orienter leurs explorations et, de ce fait, aider à la colonisation des îles du Pacifique Sud.

RÉFÉRENCES: Liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et Encyclopedia of Life.

Le Sedna aujourd'hui
Suivre la mission
Devenez MARIN VIRTUEL pour communiquer par courriel avec l’équipage, assister en direct à des diffusions depuis le bateau, télécharger de magnifiques fonds d’écran, et bien plus encore.
ENSEIGNANTS, inscrivez-vous dès maintenant et soyez les premiers informés des dernières nouvelles de la mission et des mises à jour de la section Éducation. Votre inscription vous donnera accès aussi à des projets pédagogiques qui vous permettront de parler en direct avec l’équipage du SEDNA IV.