Phaéton à bec rouge
Phaéton à bec rouge
PHAETON A BEC ROUGE MAP
photo1de3
Phaéton à bec rouge

Nom commun : phaéton à bec rouge
Nom scientifique : Phaethon aethereus
Taille : environ 50 cm, envergure des ailes de 1 m
Poids : 700 g (1,5 lb)
Population : environ 7 500
Distribution : se reproduisent dans les régions tropicales, mais peuvent se nourrir jusque dans les régions tempérées
Enjeux : prédation (adultes, poussins et œufs), espèces envahissantes (rats, chats, chiens), pêcheries (réduction des sources de nourriture), tourisme (perturbation des sites de reproduction)
Statut Liste Rouge UICN : préoccupation mineure

Description
Le phaéton à bec rouge est l’une des trois espèces d’oiseaux de la famille des Phaethontidés, des oiseaux de mer, de taille moyenne, qui possèdent de très grandes rectrices (les plumes de la queue). Le plumage du phaéton à bec rouge est blanc et son bec… rouge. Une bande noire s’étend du bec et remonte vers la nuque, en passant au niveau de chaque œil. Les scapulaires, c’est-à-dire les plumes qui couvrent les épaules de l’oiseau au repos, sont blanches et rayées de noir. Femelles et mâles sont de la même taille, bien que les mâles possèdent deux rectrices plus longues.

Cet oiseau se nourrit de poissons et de calmars qu’il va quérir en plongeant dans les eaux de surface. Il se délecte aussi de poissons volants. Ses fortes ailes lui permettent de voler avec énergie, battant rapidement des ailes plutôt que de planer langoureusement. Passant l’essentiel de son existence en mer, il survole la surface de l’eau en quête de nourriture. Lorsqu’il plonge, sa longue queue rigide reste en dehors de l’eau. En revanche, une fois sur terre, il est extrêmement malhabile et il doit s’aider de ses ailes pour ramper sur le ventre.

Comme bien des oiseaux marins, le phaéton à bec rouge niche sur les îles isolées, sur les falaises, sur les rochers ou parmi la végétation éparse. En dehors des périodes de reproduction, il se disperse un peu partout, allant jusque dans les régions tempérées (comme la Nouvelle-Écosse ou l’Angleterre), bien loin de son aire de nidification. On ne considère pas pour autant cette espèce comme étant migratrice.

Ces oiseaux se reproduisent toute l’année durant, en colonies plus ou moins compactes. Leur nid, parfois une simple éraflure sur le sol, est défendu avec agressivité. Un seul œuf est pondu, lequel éclot après 43 jours en moyenne. L’oisillon saura voler 2 à 3 mois plus tard, moment où il est abandonné à sa vie par ses parents. C’est vers 3 ans qu’il obtient son plumage d’adulte et vers 5 ans qu’il commence à se reproduire. Il peut vivre jusqu’à 17 ans.

Menaces
Bien que les populations des îles Galapagos et du Cap-Vert semblent relativement stables, le phaéton à bec rouge est assez peu abondant : on estime sa population totale à environ 7500 individus. Les espèces envahissantes comme les rats, les chiens et les chats, notamment, constituent un danger pour les adultes aussi bien que pour les œufs et les oisillons. La surpêche, qui soustrait les poissons des océans plus rapidement qu’ils ne peuvent se reproduire, réduit quant à elle les sources de nourriture pour cet oiseau qui se nourrit exclusivement de produits de la mer.

L’espèce a toutefois l’avantage de couvrir un vaste territoire. Cette réalité lui procure une certaine robustesse face aux pressions nombreuses que subit son environnement. Or, la population totale semble décliner petit à petit et cette espèce pourrait fort bien être classée comme vulnérable dans les années à venir.

Le saviez-vous?
Les deux longues plumes qui caractérisent cette famille d’oiseaux ne jouent aucun rôle lorsque l’oiseau est en vol. Leur fonction serait ornementale, afin de « séduire » les femelles. En fait, le vol des mâles durant la période de reproduction vise à exposer le plus possible ses spectaculaires rectrices pour être choisi par les femelles en vue de s’accoupler avec elle.

RÉFÉRENCES: Liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et Encyclopedia of Life.

Le Sedna aujourd'hui
Suivre la mission
Devenez MARIN VIRTUEL pour communiquer par courriel avec l’équipage, assister en direct à des diffusions depuis le bateau, télécharger de magnifiques fonds d’écran, et bien plus encore.
ENSEIGNANTS, inscrivez-vous dès maintenant et soyez les premiers informés des dernières nouvelles de la mission et des mises à jour de la section Éducation. Votre inscription vous donnera accès aussi à des projets pédagogiques qui vous permettront de parler en direct avec l’équipage du SEDNA IV.