Charles Darwin
photo1de5
Charles Darwin

Charles Darwin (1809-1882) était un naturaliste anglais dont les travaux menèrent à l’élaboration de la théorie de l’évolution des espèces par le mécanisme de la sélection naturelle.

Ce qui suit peut paraître plutôt banal aujourd’hui. Or, il y a à peine plus de 150 ans, l’idée voulant que la Vie avec un grand “V” ait une Histoire avec un grand “H” était une hérésie. La pensée dominante de l’époque, en Occident, voyait en la vie une création divine qui ne pouvait changer avec le temps car, autrement, c’était impliquer que la Création de Dieu était imparfaite, une forme parfaite, croyait-on, ne pouvant souffrir de changer. La découverte d’un nombre grandissant de fossiles, l’étude des roches et des structures géologiques, ainsi que l’observation minutieuse des espèces animales et végétales contribuèrent à changer cette vision du monde.

Ainsi, nous savons maintenant que la vie a une histoire, que les êtres vivants changent au cours du temps. Ils s’adaptent aux conditions qui façonnent leurs milieux de vie. La vie évolue. Elle tend vers la stabilité et la complexité.

Charles Darwin
De 1831 à 1836, un jeune Anglais du nom de Charles Darwin (1809-1882) monta à bord du HMS Beagle, un navire d’exploration hydrographique, pour un voyage autour du monde. L’objectif du voyage était de raffiner les connaissances géographiques des régions explorées et la raison de la présence de Charles Darwin était de tenir compagnie au capitaine Robert FitzRoy, tout en rendant compte de la nature et des cultures rencontrées lors du voyage. Les observations qu’il fit durant ces cinq années et la théorie qu’il en tira ont rendu cette expédition légendaire.

Vingt-trois années passèrent avant qu’il ne publie le fruit de ses observations et de ses réflexions dans un livre, De l’origine des espèces. Dans ce livre, Darwin développe la théorie de l’évolution, l’idée selon laquelle les espèces évoluent, changent, se transforment au cours du temps. Le mécanisme à l’origine de ces transformations est la sélection naturelle que nous expliquons plus bas. On attribue cette idée à Charles Darwin et à Alfred Russel Wallace, un explorateur et naturaliste qui serait parvenu aux mêmes conclusions que Darwin lors de ses voyages dans le Sud-Est de l’Asie. L’argumentation théorique, les observations scientifiques et le cadre conceptuel de la théorie de l’évolution reviennent toutefois en grande partie à Charles Darwin lui-même.

La sélection naturelle
Qu’est-ce donc que l’évolution? C’est la somme des adaptations qu’une espèce développent en réponse aux changements que subit son habitat. Les adaptations sont faciles à observer: la fourrure protège du froid, la griffe aide à la chasse et à la défense, la paupière protège l’oeil, le camouflage confond les prédateurs, etc. Certes. Mais comment les adaptation se produisent-elles? On sait qu’elles prennent du temps et qu’elles ne surviennent pas spontanément chez les individus. Alors comment? La réponse apportée par Darwin-Wallace est la clé de cette grande énigme et elle porte le nom de “sélection naturelle”.

La sélection naturelle est le processus par lequel les traits (du corps et/ou du comportement) qui augmentent les chances de survie et de reproduction d’une espèce deviendront plus fréquents au fil des générations, transmis de façon héréditaire de parents à enfants. De ce fait, les espèces possédant le plus grand nombre de ces traits avantageux — donc, les espèces les mieux adaptées — deviendront plus nombreuses tandis que les espèces inaptes, ou inadaptées aux conditions qui prévalent dans leur habitat, deviendront moins nombreuses pour éventuellement s’éteindre.

Darwin et Wallace ignoraient l’existence des gènes, ce sur quoi agissent en définitive les pressions de la sélection naturelle. Cela n’empêche pas pour autant à la théorie de l’évolution telle que formulée par Darwin d’être profonde et toujours bien valide plus de 150 ans après la publication de De l’origine des espèces. On nomme aujourd’hui “néo-darwinisme” le courant qui suit la théorie de l’évolution tout en y incluant les connaissances accumulées en génétique.

Évolution et révolution
Toutes les formes vivantes observées sur Terre évoluent et l’oeuvre de l’évolution, des micro-organismes jusqu’au grands mammifères, est étudiée et vérifiée de par le monde. Aussi, en temps habituels, l’évolution se déroule graduellement au gré des mutations génétiques aléatoires et des adaptations en réponse aux différents aspects de l’environnement. Toutefois, l’on sait depuis une trentaine d’années que des changements beaucoup plus radicaux — éruptions volcaniques, impacts météoritiques, ré-agencement des continents, transformation des courants ou des climats, etc. — peuvent aussi se produire, ici et là, au cours des millions d’années. Ces catastrophes sont de véritables révolutions où les espèces les mieux adaptées, hier encore, deviennent du jour au lendemain, à l’échelle du temps géologique, inadaptées.

Le Sedna aujourd'hui
Suivre la mission
Devenez MARIN VIRTUEL pour communiquer par courriel avec l’équipage, assister en direct à des diffusions depuis le bateau, télécharger de magnifiques fonds d’écran, et bien plus encore.
ENSEIGNANTS, inscrivez-vous dès maintenant et soyez les premiers informés des dernières nouvelles de la mission et des mises à jour de la section Éducation. Votre inscription vous donnera accès aussi à des projets pédagogiques qui vous permettront de parler en direct avec l’équipage du SEDNA IV.