La sélection naturelle
photo1de2
La sélection naturelle

L’éclair de génie de Charles Darwin et, dans une certaine mesure, d’Alfred Wallace, co-découvreur de l’évolution des espèces, est d’avoir compris quel est le mécanisme qui, en sous-oeuvre, façonne l’évolution : la sélection naturelle.

L’éclair de génie de Charles Darwin et, dans une certaine mesure, d’Alfred Wallace, co-découvreur de l’évolution des espèces, est d’avoir compris quel est le mécanisme qui, en sous-oeuvre, façonne l’évolution : la sélection naturelle.

La sélection naturelle est un procédé qui est à l’oeuvre partout où il y a de la vie. Les individus qui possèdent des traits qui favorisent leur survie dans leur milieu tendent à vivre plus longtemps et, donc, à se reproduire davantage. Par conséquent, ils sont en mesure de transmettre leurs qualités physiologiques et comportementales aux générations suivantes. Les traits avantageux résident dans le génotype__, la génétique particulière de l’individu, et dans le phénotype, le attributs visibles de l’individus. La transmission d’un parent à ses enfants se nomme hérédité.

Les gènes sont les unités sur lesquelles la sélection naturelle opère. Les organismes vivantes, comme les brocolis, les bouleaux ou les humains, peuvent être considérés comme étant les machines de survie qu’emploient les gènes pour se perpétuer, dans le temps terrestres et dans l’espace géographique.

Le Sedna aujourd'hui
Suivre la mission
Devenez MARIN VIRTUEL pour communiquer par courriel avec l’équipage, assister en direct à des diffusions depuis le bateau, télécharger de magnifiques fonds d’écran, et bien plus encore.
ENSEIGNANTS, inscrivez-vous dès maintenant et soyez les premiers informés des dernières nouvelles de la mission et des mises à jour de la section Éducation. Votre inscription vous donnera accès aussi à des projets pédagogiques qui vous permettront de parler en direct avec l’équipage du SEDNA IV.