Un fleuve en quête de reconnaissance

  • Durée de préparation 45 minutes
  • Durée de réalisation Mise en situation et perceptions initiales (15 à 20 minutes) Observation (30 à 45 minutes) Analyse (60 à 120 minutes, peut être fait hors classe) Transformation (50 à 70 minutes) DURÉE TOTALE : 2H30 à 3H30 (incluant  1h pouvant être fait hors classe)
  • Niveau d'enseignement
    3e cycle primaire
    1er cycle secondaire
    2e cycle secondaire
  • Domaine de formation
    Environnement et consommation
    Vivre ensemble et citoyenneté
    Orientation et entrepreneuriat
  • Domaine d'apprentissage
  • Compétences transversales

    Exploiter l’information, résoudre des problèmes, exercer son jugement critique, mettre en œuvre sa capacité créatrice, structurer son identité, coopérer, se donner des méthodes de travail efficaces, exploiter les technologies de l’information, communiquer de façon appropriée et travailler en équipe.

  • Compétences disciplinaires

Matériel requis

- Grande affiche en carton (blanche) – Une copie par élève du feuillet « Le Saint-Laurent patrimoine national du Québec – Une proclamation qui s’impose ! ». Ce document est disponible dans la trousse Mon fleuve et moi ou sur le site Web de la Fondation (www.fondationmf.ca). – Document de présentation de la trousse Mon fleuve et moi, disponible dans la trousse Mon fleuve et moi ou sur le site Web de la Fondation (www.fondationmf.ca). – Extrait de la Politique nationale de l’eau du Québec.
Orientation 2 – AXE 1 : Reconnaître un statut particulier au Saint-Laurent. Disponible sur le site Web du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) au www.mddep.gouv.qc.ca/eau/politique/ – OPTIONNEL – Motion : Journal des débats de l’Assemblée nationale. Le mardi 23 mars 2010 – Vol. 41 N° 97 Disponible sur le site Web des Amis de la vallée du Saint-Laurent, section Actualités au www.avsl.qc.ca/-nouveaute.html

Intention pédagogique

- Sensibiliser les jeunes à la thématique de l’eau en tant que bien commun et à l’idée de la possibilité d’accorder au fleuve un statut particulier, soit de le reconnaître à titre de patrimoine national du Québec. – Prendre conscience de l’importance du Saint-Laurent pour la société Québécoise. – Conscientiser les jeunes à leur rôle de citoyens usagé de l’eau mais aussi en en tant que dépositaires du fleuve en les impliquant dans une démarche citoyenne et démocratique. – Aborder les notions de patrimoine matériel et immatériel. Vous trouverez les définitions de patrimoine matériel et immatériel sur le site Internet du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine() (MCCCF) au www.mcccf.gouv.qc.ca/

Déroulement

À partir de l’information acquise sur la situation du fleuve Saint-Laurent, les jeunes préparent des arguments en vue de la rédaction d’un document visant à faire reconnaître le fleuve comme patrimoine national. Campant le rôle de divers protagonistes, ils présentent leurs propositions en vue de la préparation d’une rencontre nationale sur le Saint-Laurent visant à reconnaître le fleuve comme patrimoine national.

Mise en situation et perceptions initiales (10 à 15 minutes) – Amorcez une discussion sur la nécessité de mieux protéger le fleuve et les moyens d’assurer la pérennité du fleuve et de ses usages. – Demandez leur s’ils connaissent des mécanismes qui permettent de protéger des milieux naturels (parc, réserve faunique, réserve écologique, etc.). – Expliquez aux jeunes qu’un organisme environnemental, Les Amis de la vallée du Saint-Laurent (AVSL), ont lancé dès 1992 l’idée d’attribuer au fleuve Saint-Laurent un statut particulier, soit de le reconnaître comme patrimoine national du Québec. Demandez-leur s’ils sont au courant et s’il existe, selon eux d’autres exemples à travers le monde. Invitez-les à faire une recherche sur Internet pour ce faire. Mentionnez leur que le Gange (Inde) et une partie de la Loire (France) bénéficient déjà d’un statut similaire ou s’y apparentant. Vous pouvez aussi vous référer à la trousse éducative «Fleuves du monde » disponible sur le site des Établissements vert Brundtland et son partenaire la Centrale des syndicats du Québec() – Doit-on les appuyer ? Si oui, comment ? Quels sont les moyens qui pourraient être utilisés pour ce faire ? – Allons voir !

Observation (30 à 45 minutes) – Expliquez à chacune des équipes qu’elle prend dorénavant la responsabilité d’une commission thématique chargée de formuler des recommandations qui seront envoyées au Gouvernement du Québec en vue de demander que la reconnaissance patrimoniale du fleuve Saint–Laurent soit mise en œuvre dans les faits. – Invitez-les à réfléchir sur ce qu’est la reconnaissance patrimoniale du fleuve. Au besoin, précisez ce qu’est un patrimoine matériel et immatériel en vous référant aux définitions élaborées par le MCCCF. Selon eux, que permet ou devrait permettre la reconnaissance patrimoniale du Saint-Laurent ? – Proposez-leur de découvrir ce que propose Les Amis de la vallée du Saint-Laurent et si leurs propositions rejoignent celles formulées par les jeunes.

Au primaire : – Proposez aux jeunes de formuler leurs recommandations générales en plénière. Notez les propositions des élèves au tableau et regroupez-les selon les thématiques abordées. Mentionnez qu’au Québec des groupes travaillant à la protection du fleuve souhaitent ou appuient l’idée que celui ci obtienne un statut particulier, soit d’être reconnu comme « patrimoine national à protéger, à développer et à mettre en valeur ». – Présentez leur les principales idées contenues dans les documents « Le Saint-Laurent patrimoine national du Québec – Une proclamation qui s’impose ! » et l’extrait de la Politique nationale de l’eau du Québec. Invitez-les jeunes à identifier au moins un argument que pourrait proposer les intervenants de chacune des thématiques abordées dans le document de présentation Mon fleuve et moi: le Saint-Laurent pour appuyer l’idée d’un tel statut.

Au secondaire : – Distribuez à chaque équipe (précédemment formée) une copie du feuillet « Le Saint-Laurent patrimoine national du Québec – Une proclamation qui s’impose ! » ainsi qu’une copie de l’extrait de la Politique nationale de l’eau du Québec (Orientation 2 – AXE 1 : Reconnaître un statut particulier au Saint-Laurent.) et invitez-les à en prendre connaissance. – Demandez à chaque équipe de faire la synthèse de l’information recueillie et de formuler une recommandation d’action ou de mesure visant la mise en œuvre de la reconnaissance d’un statut particulier au Saint-Laurent pour chacune des thématiques développées dans le document de présentation Mon fleuve et moi: le Saint-Laurent en plus de celles présentées dans le feuillet « Le Saint-Laurent patrimoine national du Québec – Une proclamation qui s’impose! ».

Analyse (30 à 60 minutes) – Demandez à chaque équipe de faire la synthèse de l’information recueillie et de formuler une recommandation d’action ou de mesure visant la mise en œuvre de la reconnaissance d’un statut particulier au Saint-Laurent pour chacune des thématiques développées dans le document de présentation Mon fleuve et moi : le Saint-Laurent en plus de celles présentées dans le feuillet « Le Saint-Laurent patrimoine national du Québec – Une proclamation qui s’impose ! ». – Invitez chaque équipe à inscrire ses constats et recommandations sur une affiche (grand carton).

Transformation (45 à 60 minutes) – À tour de rôle, inviter les équipes à présenter leur recommandation ou piste d’action visant à soutenir la reconnaissance officielle du Saint- Laurent comme patrimoine national à protéger, à développer et à mettre en valeur conformément à ce que recommande la politique nationale de l’eau du Québec. – Rédigez au tableau la liste de recommandations et d’actions proposées.
• À la suite de chaque exposé, animez une discussion afin d’évaluer la pertinence des constats présentés. À la lumière des connaissances qu’ils ont de leur fleuve demandez aux jeunes de commenter la ou les propositions présentées.
• Envoyez un exemplaire de votre liste de recommandations et d’actions à l’organisme Les Amis de la vallée du Saint-Laurent par courrier électronique à l’adresse amis@avsl.qc.ca qui les fera suivre au Ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec.

Notes

Idées pour le suivi et l’exploitation pédagogique – Faites connaître la campagne d’adhésion à la reconnaissance patrimoniale du Saint-Laurent au sein de l’établissement et de la communauté. – Participez au concours de dessins organisé par la Fondation Monique Fitz Back Concours « Mon fleuve et moi ». Consulter le site Internet de la Fondation()ressources-pedagogiques/troussespedagogiques/mon-fleuve-et-moi/concours()

Ressources

Page du projet : http://www.fondationmf.ca/ressources-pedagogiques/trousses-pedagogiques/mon-fleuve-et-moi/

Télécharger le pdf!