Mission Iona: «vertdire» nos foyers et notre quartier!

1500 - I - Crédit photo

Résumé du projet :

S’informer sur les îles de plastique, l’impact négatif de l’eau embouteillée, de la surconsommation et de la déforestation.

Diffuser l’information aux 600 élèves de l’école pour les amener à devenir plus sensibles à la cause et aussi pour changer leurs habitudes de consommation.

S’engager en fabriquant des cadeaux de Noel plus verts fabriqués à partir de bouteilles de plastique, de cartons de lait et de jus ainsi que de papier glacé. S’engager aussi en plantant des arbres dans la cour d’école et/ou autour.

Description du projet

Premièrement, je tiens à dire que dès le tout premier jour où j’ai présenté à mes élèves la notion de biodiversité et la grande aventure du Sedna 4, mes élèves se sont engagés de pieds joints, avec leur coeur ainsi qu’avec le désir de faire une différence.

Nous avons donc décidé de faire un projet qui touchera différents volets: s’informer, diffuser et s’engager.

Pour le premier volet, nous avons choisi une région chaude de la biodiversité. Chaque élève a choisi un pays différent et a fait une recherche sur celui-ci. Puis, la rédaction d’une brochure d’information relative au pays choisi sera présentée aux autres élèves de la classe et du cycle. Nous nous sommes également interrogés pour connaître l’origine du nom du Sedna et nous avons donc étudié la légende inuit de Sedna.

Ensuite, nous nous sommes penchés sur le problème des gyres océaniques et leurs îles de plastique en se disant qu’il fallait agir concrètement pour éviter que d’autres poissons, mammifères marins et oiseaux périssent à cause de cette grande pollution marine. Nous avons recueilli de l’information sur les enjeux de l’eau embouteillée et du chemin parcouru lorsque les bouteilles ne sont pas recyclées. Nous nous sommes aperçus que nous devions changer nos habitudes de consommation et informer les autres élèves de l’école.

Pour s’engager, nous avons choisi de récupérer les bouteilles de plastique, le papier glacé et les cartons de lait et de jus à travers toute l’école afin de fabriquer des objets. Comme nous avons convenu que le temps des fêtes est un des pires pour la surconsommation et la décrépitude de notre planète, nous avons ciblé ce moment, juste avant Noel, pour les vendre. Ceci sera fait dans le but d’offrir des cadeaux de Noel alternatifs plus verts et meilleur pour la planète aux élèves, aux parents et au personnel de l’école. Nous fabriquerons, entre autres, des porte-feuilles et des porte-monnaies, des colliers, des bracelets, des corbeilles, des paniers, etc.

Nous informerons aussi les élèves de l’école de l’impact négatif de l’achat et de la consommation de l’eau embouteillée.

Dans un deuxième temps, nous étudierons que plusieurs espèces menacées le sont à cause de la déforestation. Via plusieurs laboratoires scientifiques, nous observerons le phénomène de la photosynthèse et de son importance pour l’oxygénation de la planète. Dans la même veine, nous planterons un ou plusieurs arbres pour verdire la cour d’école et donner un coup de pouce à la planète.

Commentaires0
Merci de votre participation. Veuillez prendre note que votre commentaire sera modéré avant publication.
Ajoutez votre commentaire